J.J. Milteau & X. Simonin dans "l’OR" d’après Blaise Cendrars

« l’or l’a ruiné … »

"Xavier Simonin m’a fait découvrir la richesse rythmique de la langue de Cendrars qui, en l’occurrence, gagne à être dite. Expérimenter sur de nouveaux rythmes est toujours une proposition alléchante. J’en ai profité pour me replonger avec délices dans la musique populaire américaine du XIXe siècle.

Par ailleurs, l’aventure de Suter ruiné par la découverte de l’or, m’a tout de suite fait penser aux déboires de l’« industrie de la musique » face à internet. Chaque nouvelle découverte remet en cause l’ordre imposé par le précédent conquérant ..." J.J. Milteau

La presse parle de l’OR…

C’est très fort…Cela monte en puissance, comme on fait fortune. Ça respire au souffle des harmonicas de J.J. Milteau… la voix de Simonin, son corps, jusqu’au cri inspiré…Un spectacle bouleversant, tendu comme la corde d’un pendu. Le Monde

Dans une élocution qui frôle la perfection, Xavier Simonin colle au tempo de Cendrars et slame les étapes, riches en rebondissements… l’harmoniciste J.J. Milteau, lui, souffle les images… une heure et demi durant, ils vont porter d’une même voix, ou plutôt d’un même souffle, un récit haletant. Un duo rêvé pour accompagner le couple Suter-Cendrars. Libération

La prose somptueuse, flamboyante, épique de Blaise Cendrars est chantée, dansée par un acteur formidable : Xavier Simonin dont le corps épouse les mouvements, le souffle et le rythme de l’écriture. Jean-Jacques Milteau l’accompagne avec sa vaste gamme d’harmonicas créant un paysage sonore discret et pertinent qui nous entraîne au Far West. Un spectacle de qualité à ne pas manquer. Telerama

L’Or reste un des plus fascinants romans d’aventure sur la conquête de l’Ouest. Ramenée à sa substantifique moelle par un découpage sans faille(…) l’œuvre sera désormais un joyau théâtral… Milteau et Simonin rivent à eux deux toute l’attention en éveil d’un public subjugué. L’humanité

Une atmosphère poignante…une pièce inoubliable ! La Croix

Sur scène, l’enchantement de deux voix. Deux expressions flamboyantes. Xavier Simonin récite le roman, et Jean-Jacques Milteau le ponctue de phrases d’harmonica. Une heure et demie de rêve, de plaisir, d’un déluge ininterrompu de pépites… Un travail d’orfèvre ! Les Trois coups Bienheureux ceux qui ont la chance d’entendre du Blaise Cendrars de la bouche du metteur en scène et comédien Xavier Simonin. Les aficionados de l’écrivain diront : superbe ! Qui plus est quand la voix du grand harmoniciste Jean-Jacques Milteau s’en mêle… Libération.fr

Ce spectacle est un enchantement. Pariscope

Trépidant, émouvant, saccadé, chevauché, exténué, le cavalier-comédien réinvente les phrases, leur donne relief, les passe à l’eau claire du récitatif, comme la pépite au tamis. A ses côtés, un musicien légendaire, Jean-Jacques Milteau, élégance de Jazzman et fièvre de passeur, rythme les mots de son instrument, discret, impassible, maître de son instant et du silence qu’on lui transmet. Froggy’s delight/Monde et Vie

Une symbiose parfaite entre le narrateur et le musicien… Aucune fausse note dans le tempo… Une écriture fine, ciselée d’émotions…une pépite d’humanité. La Théâtrothèque

Les mots de Cendrars déferlent en un tourbillon vertigineux…Un résultat prodigieux En attendant… Paris Une saga haletante…un dialogue magnifique entre voix et harmonica. Théâtrorama

Le décor est celui de notre imaginaire, décuplé par les mots dits, scandés, hurlés, slamés, murmurés de Xavier Simonin. Quel poète ! Quel comédien ! Quel conteur ! Et quelle performance ! 1h30 de texte et pas un seul faux pas... De même, la musique de J.J. Milteau, sobre et homogène, nous plonge pas à pas et tout en douceur, dans les ambiances qui jalonnent la vie du général Suter. Un fauteuil d’orchestre

Xavier Simonin met en exergue le rythme, la ciselure, la beauté du texte de Blaise Cendrars et, comme en écho la musique de Jean-Jacques Milteau se fait vibratoire, intense, douce et triste… Il est des moments de grâce au théâtre et, c’en est un !... Association de la presse étrangère (APE)

Avec une aisance et un plaisir évidents, une classe absolue, une technique remarquable, une diction qui frôle la perfection et une gestuelle on ne peut plus nette, le comédien Xavier Simonin séduit et embarque le spectateur dans cette folle aventure superbement ponctuée et habillée par les harmonicas de Jean-Jacques Milteau. Fous de théâtre

Par sa présence scénique indéniable, par son jeu de conteur qui colle au texte et à l’harmonica, Xavier Simonin a su nous captiver et nous émouvoir. Son partenaire compositeur, Jean-Jacques Milteau, a de l’or dans les doigts et dans le souffle. toutelaculture.com Un spectacle sous forme de conte, à découvrir en famille. Le rideau rouge

Réalisation tutti image sur SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Barilla.design - template Free CSS Templates sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License