J.J. Milteau & 24 Pesos = BBB "British But Blue"

British But Blue, quand le Blues était anglais ...

"Notre ambition était d’être le meilleur groupe de Chicago Blues d’Angleterre" Keith Richards

Le premier disque de blues que j’ai acheté était le Lp "Real Folk Blues" de Sonny Boy Willamson importé par Vogue. C’était en 1965, l’année où il est retourné mourir chez lui dans l’Arkansas. Sur la jaquette de l’album étaient dessinés un chapeau melon et un harmonica. Je me suis empressé d’acheter un modèle similaire. Las, le mien s’appelait Super Vamper et le sien Marine Band ... Voilà pourquoi je n’arrivais pas à reproduire les sons envoutants que Sonny Boy tirait du petit instrument !

En fait, le Super Vamper était simplement la version européenne du fameux Marine Band 1896/20 que martyrisait Bob Dylan entre autres. Seul le nom changeait sur le capot de l’harmo : mystères du marketing de la vénérable maison Hohner. Et moi qui croyais que le son incroyable de Sonny Boy venait du modèle américain !

De l’autre côté de la Manche, John Mayall, Brian Jones et avant eux Cyril Davies, ne s’étaient pas posé la question. Il s’étaient emparé de l’instrument pour en faire leur mode d’expression. Sans vergogne, les musiciens anglais de l’époque extrayaient du blues un vocabulaire utilisable par de jeunes ou moins jeunes blancs becs comme moi. Ils étaient les passeurs de toute la culture rock vers l’Europe, le tout avec une dynamique, un son (et un accent) si particuliers ... Sans parler des boots (ah, les boots !).

24Pesos (un nom qu’ils ont rêvé) est le digne porteur de cette tradition. C’est certainement le groupe le plus enthousiasmant de la scène blues anglaise actuelle. J’avais envie de les rencontrer. L’aventure a commencé autour d’une pinte, et comme tout finit par des chansons, on s’est retrouvé en studio pour commencer et sur scène par la suite.

Pour reparler de Sonny Boy : il avait abondamment tourné en Angleterre sur la fin de sa vie. Et s’il était un prince du blues, c’était aussi le roi de la mauvaise foi. Il disait des musiciens anglais qui l’accompagnaient avec respect : "they want to play the blues so bad ... and they play it so bad !" Quel génie ... mais quel vieil enfoiré !

It´s only Rock n’ Roll but I like it … J.J. Milteau

line up :

  • J.J. Milteau : harmonicas
  • Julian Burdock : guitars & vocal
  • Silas Maitland : bass
  • Moz Gamble : keyboards
  • Bryan McLellan : drums
Réalisation tutti image sur SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Barilla.design - template Free CSS Templates sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License